Les Amandiers (Valeria Bruni-Tedeschi, 2022)

Une série de mises en abyme se recouvrent, s’étendent, s’excèdent, s’imposent comme source d’inspiration et d’autorité

C’est un film construit sur une série de mises en abyme qui tiennent à son sujet même, son scénario, auxquelles s’ajoutent d’autres mises en abyme incalculées et incalculables, qui se sont ajoutées au thème initial et lui resteront désormais pour toujours attachées, quels que soient les justifications, les argumentaires, et quoiqu’on y fasse. 

1/ Des acteurs sélectionnés en 2021 par Valeria Bruni-Tedeschi jouent le rôle d’acteurs sélectionnés pour l’école fondée en 1983 par Patrice Chéreau et Pierre Romans, au théâtre Nanterre-Amandiers. Entre les deux troupes, il y a presque deux générations d’écart. Valeria Bruni, actrice de la première génération, met en scène le film sorti en 2022, dans lequel Louis Garrel (qui a été son compagnon entre 2007 et 2012) joue le rôle du metteur en scène de l’époque, Patrice Chéreau1.

2/ Sous le nom d’Étienne, Sofiane Bennacer joue le rôle de Thierry Ravel2, ancien amant de Valeria Bruni mort le 26 avril 1991 d’une overdose à l’âge de 28 ans. Dans le film, il meurt, lui aussi, d’une overdose. La pression qu’il exerce sur Stella, interprétée par Nadia Tereszkiewicz et tenant-lieu de la Valeria Bruni de 1986, redouble la pression que Thierry Ravel aurait (peut-être) exercée sur Valeria Bruni à l’époque.

3/ Valeria Bruni a écrit, avec Noémie Lvovsky et Agnès de Sacy, un scénario qui joue sur le contraste entre Etienne, qui parle avec un fort accent de banlieue, et Stella, qui l’emmène dans son hôtel particulier où elle est servie par un majordome, lequel contraste réitère l’opposition entre Sofiane, 25 ans, issu d’une famille ouvrière de Marseille, et Valeria, 58 ans, issue d’une famille richissime et belle-sœur d’un ancien président de la République.

4/ En 1986, Patrice Chéreau tourne avec les acteurs de l’école le film Hôtel de France, qui est une adaptation de la pièce d’Anton Tchékhov, Platonov. Valeria Bruni joue dans ce film le rôle de Sonia, qui subit une pression psychologique de la part du personnage principal, Michel, dont elle est une ancienne amante. On peut comparer la relation entre Sonia et Michel avec les relations Stella/Étienne, ou Valeria/Thierry.

5/ L’emprise de Patrice Chéreau sur la jeune Valeria Bruni et la troupe est parfois comparée avec l’emprise que la Valeria Bruni réalisatrice aurait exercée sur les acteurs du film Les Amandiers. Les deux, dit-on, auraient « martyrisé » leurs acteurs. Il est arrivé à Valeria, dans sa jeunesse, de souhaiter être martyrisée3, car c’est ainsi qu’elle pensait pouvoir améliorer son jeu d’actrice.

6/ En octobre 2022, juste avant la sortie des Amandiers (6 novembre 2022), Sofiane Bennacer est mis en examen pour « viol et violences sur conjoint » par un juge d’instruction de Mulhouse4. Cet événement précipite l’exploitation du film dans un tourbillon de scandale5, où la violence sexuelle qu’il aurait fait subir à certaines de ses compagnes vers 2018-2019 entre en résonance avec l’emprise qu’il exerce, dans le film, sur Stella.

7/ La plainte de l’ancienne compagne de Sofiane Bennacer, déposée le 5 février 2021, précède le tournage du film. Dès le mois de mars, des rumeurs avaient commencé à circuler. Le tournage commence le 3 juin 2021, deux jours avant que les producteurs6 aient été informés. En novembre 2022, on apprend que Sofiane est devenu le compagnon de Valeria Bruni7, ce qui, pour l’observateur, semble réitérer les relations qu’elle a eues avec Thierry Ravel et Louis Garrel8.

8/ Le souci de réitération en abyme va jusqu’aux rôles secondaires : Bernard Nissille, qui interprète le majordome, Franck Demules, qui interprète le gardien, et Isabelle Renauld, qui interprète l’assistante de Chéreau, étaient eux-mêmes élèves à l’école du Théâtre des Amandiers à l’époque dépeinte par le film. 

9/ Peu après la sortie des Amandiers, un documentaire réalisé par Karin Silla Perez et Stéphane Milon, est sorti en salle. Son titre, Les Amandiers des Amandiers, insiste sur la dimension de redoublement. Il évoque le tournage du film, accompagné de nombreux extraits des précédentes réalisations de Valeria Bruni. On y découvre notamment que, pour préparer ses acteurs aux Amandiers, Valeria Bruni les a fait interpréter des extraits du Platonov de Tchékhov.

10/ Dans le film de 2007 Actrices, le personnage principal, joué par Valeria Bruni, est hanté par une pièce de Tourgueniev. Ce film était déjà une mise en abyme, puisque la répétition d’une pièce de théâtre était mise en miroir avec le vécu des interprètes. Louis Garrel y jouait le rôle du jeune premier, dévolu dans Les Amandiers à Sofiane Bennacer.

11/ Le film s’inscrit dans une série de mises en abyme spéculaires du cinéma d’auteur français9, où l’on retrouve dans des séries de réitérations plus ou moins liées : Valerie Bruni-Tedeschi, Louis Garrel, Matthieu Amalric, Noémie Lvovsky, Arnaud Desplechin, etc.

Que déduire de cette accumulation ? Il y a déjà dans un film autobiographique, où l’auteur (ou autrice) se re-présente lui-même (ou elle-même), une mise en abyme, mais que dire d’un film qui multiplie-démultiplie les mises en abyme ? Son thème n’est plus seulement un récit, par exemple celui des élèves de l’école Amandier-Nanterre, il n’est plus seulement l’histoire des amours de Valeria Bruni ou celle de la méthode10 ou des excès de Patrice Chéreau. Son thème, c’est la mise en abyme elle-même. Il y a un plaisir, une jouissance de la réflexivité qui n’est pas simple spécularité mais va plus loin, au-delà. Le narcissisme de la réalisatrice, s’il en est, est débordé. À force de se re-présenter dans la re-présentation, puis de re-présenter ce qui s’est autonomisé dans la re-re-présentation, le point de départ, oublié, finit par rejoindre le point d’arrivée, irreprésentable (ou secret). On ne dit plus rien sur Les Amandiers, on s’interroge sur ce qui reste de cette interrogation dans un film de cinéma.

  1. À noter que la relation entre Louis Garrel et Valeria Bruni a commencé sur le tournage d’un autre film autobiographique de Valeria Bruni-Tedeschi, Actrices↩︎
  2. Hasard des anniversaires : Valeria Bruni et Thierry Ravel partageaient la même date ; et le théâtre des Amandiers a été détruit exactement 30 ans après la mort de Thierry. Ce jour-là, les acteurs ont lu pour la première fois le scénario des Amandiers↩︎
  3. Dans une vidéo, vers 1986, on demande à Valeria Bruni-Tedeschi : « Qu’est-ce que tu attends d’un metteur en scène ? – Qu’il m’aime, surtout… Même si je trouve que je n’ai pas tellement de raisons d’être aimée. Et puis qu’il me casse aussi. Qu’il me casse bien, qu’il casse tout. Qu’il me casse, qu’il me casse en deux, qu’il me casse mes mes mes, mes défenses et tout ça. »  ↩︎
  4. Le film est sorti le 6 novembre 2022. En octobre 2022, Sofiane Bennacer a été mis en examen. Il a été placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, avec interdiction de se rendre à Strasbourg, Mulhouse et en région parisienne, lieux de domiciliation de témoins et plaignantes. Il lui est aussi interdit de rencontrer sa « compagne », selon le terme de la procureure, Valeria Bruni-Tedeschi, entendue dans le cadre de l’enquête. La plainte, déposée le 5 février 2021, fait état de plusieurs viols et de violences psychologiques. Elle s’appuie sur différents témoignages de femmes, et aussi d’autres témoins. ↩︎
  5. Certaines salles sont allées jusqu’à déprogrammer le film. ↩︎
  6. Alexandra Henochsberg et Patrick Sobelman, deux personnes qui soutiennent généralement, avec une réputation d’humanisme et d’éthique, le cinéma d’auteur français. ↩︎
  7. Valeria Bruni n’est devenue la compagne de Sofiane Bennacer qu’après la fin du film. ↩︎
  8. Ce n’est pas un fait, mais une interprétation possible de cet événement.  ↩︎
  9. De nombreux acteurs de ce cinéma sont aussi, en outre, réalisateurs. ↩︎
  10. Certains reprochent au film de ne pas être assez documentaire.  ↩︎
Vues : 10

Pierre D.

Initiateur et auteur du blog "Cinéma en déconstruction"

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *